Monday, August 27, 2007

Roadtrip - Jour 18 : Antelope Canyon & Zion

Here comes the sun...



Alors comme prévu, le réveil sonne à 6h heure locale (heure Navajo/Utah), soit 5h heure de l'Arizona (on a réfléchi un moment pour être sûres qu'on mettait le réveil à la bonne heure "attends mais ta montre elle est à l'heure Arizona ou Utah ? Et là l'heure du lever de soleil c'est en heure Navajo, donc ça fait comme l'Arizona c'est ça ? Etc...). Donc bref, on ouvre la tente et voilà :-)

Ca en jette non ? :-)

On profite du réveil matinal pour se mettre en route plus tôt que d'habitude, comme toujours avec un petit pincement au coeur (surmonté en se disant qu'on reviendra un jour...)

A ce moment là on ne savait pas trop si on aurait le temps de faire Zion et Bryce Canyon comme prévu, ça fait un assez grand détour vu que le North Rim du Grand Canyon (où on va après) n'est pas encore ouvert, il faut donc faire tout le tour pour revenir ensuite au South Rim :

On décide d'aller déjà jusqu'à Antelope canyon (qui n'était par contre pas prévu au départ alors que ça vaut vraiment le coup), et on se décidera après (l'avantage de ne rien réserver pour dormir, on peut toujours changer d'avis au dernier moment). Bye bye Monument Valley :

Back on the road !

On arrive donc à Antelope canyon, qui est aussi géré par les Navajos, qui en profitent pas mal pour faire raquer les touristes : 6$ par personne pour entrer, puis 15 $ supplémentaires pour faire la visite guidée (qui est obligatoire, car il y a des risques d'inondations éclairs durant la saison des pluies, et en 1997, 11 personnes sont mortes lors de l'une d'entre elle) du Lower canyon (il y a le choix entre Upper et Lower, mais c'est en gros la même chose). OK, ça les vaut, mais quand même...

Antelope canyon est un "slot canyon" , un canyon très étroit formé par l'eau. Du dessus on voit ça :
On a ensuite l'impression de pénétrer dans les entrailles de la terre :

On est arrivés vers 11h si je me rappelle bien, c'est la bonne heure pour voir la lumière qui tombe à la verticale dans le canyon, faisant de cet endroit un repaire de photographes professionnels (ce n'est pas mon cas, mais allez voir là-bas par exemple!) :

Toujours pareil, c'est pas évident à décrire, c'est vraiment magique :-)

C'est dur d'imaginer que l'eau a réalisé de telles sculptures dans la roche...

Au plus large le canyon doit faire 2 mètres environ, mais à certains endroits il y a juste la place de mettre un pied devant l'autre (déconseillé aux claustrophobes !) :

La différence entre l'upper et le lower canyon c'est que l'upper est relativement plat, alors que dans le lower on fait un peu d'acrobatie...

Comme d'habitude, il est facile (avec parfois pas mal d'imagination) de voir toutes sortes de formes dans ces formations rocheuses (pas d'éléphants aujourd'hui, dommage !). Le guide nous les indique au fur et à mesure, ici à gauche une tête d'indien par exemple (on peut voir un visage en coupe à droite aussi en fait) :

Une fois arrivés au bout du canyon, on remonte à l'air libre (on s'est bien enfoncés mine de rien). Le guide nous donne le choix entre rentrer par la surface avec lui ou refaire le chemin dans l'autre sens par nous-mêmes. Devinez ce qu'on a choisi (je crois qu'on était les seules !) :

Au retour la lumière a changé, le soleil est encore monté donc il pénètre plus dans le canyon (et il y a moins de monde donc on peut plus facilement faire des photos). Ici, une arche :

Les petites occupantes du canyon ne désespèrent pas d'en sortir un jour (certaines connaissent cependant un sort funeste sous les semelles des visiteurs...) !

Je m'attendais à voir de belles choses en allant dans le sud-ouest des Etats-Unis, mais j'avoue que chaque jour je suis sidérée, et je me félicite de n'avoir pas cherché à voir de photos avant, l'effet de surprise c'est vraiment bien ! Allez c'est décidé, on part vers Zion et Bryce ! En quittant Page (la ville voisine d'Antelope), j'arrive enfin à photgraphier un de ces panneaux qu'on voit parfois à l'entrée des villes et qui me font beaucoup rire : la liste des lieux de culte à votre disposition (j'aime particulièrement le Shepherd of the desert...) :

On traverse ensuite Glen Canyon sur un sacré pont !

Et le non moins impressionnant barrage de Glen Canyon :

Qui a créé le Lake Powell :

Vue panoramique du Lake Powell (comme d'hab, clic pour voir en grand, bon c'est du vite fait on voit les raccords!) :

Et on continue vers Zion :

Oh, des montagnes, ça faisait longtemps !

Après plusieurs nuits de camping plutôt primitif (= sans douche!), on se fait le "luxe" d'un camping privé (juste à l'entrée de Zion) avec douches et pisciiiiiiiiiiiiiine. Même si le désert c'est vraiment génial, on est contentes de revoir de la verdure et de l'eau !

Et l'avantage de s'être levées avec le soleil, c'est que pour une fois on monte la tente de jour :-)

Cow-man doit pas être loin, y'a sa vache-mobile :

Après un tour à la piscine et une bonne douche, on est d'attaque pour faire la visite de Zion. Cette fois le circuit touristique ne se fait pas en voiture mais en navette (bon c'est le même principe !). Il est déjà assez tard, on a donc juste le temps de faire le tour en navette puis une petite marche au bout du canyon avant que la nuit tombe.

Bon Zion par contre ça n'a pas trop d'intêret à faire aussi rapidement je trouve. C'est joli, mais la balade en navette n'a pas grand intêret, le mieux ça doit être de partir faire une randonnée sur plusieurs jours, en demandant un permis de camping "backcountry". Comme on était vraiment juste au niveau du temps, on a préféré aller à Bryce le lendemain (on nous avait dit que c'était vraiment bien). C'est pas si facile que ça en a l'air d'organiser un road trip aussi long, non seulement on avait surestimé les distances qu'on était capables de faire en une fois, mais on avait aussi sous-estimé la quantité de choses à faire dans les parcs. En fait l'organisation des parcs est vraiment bien je trouve : une partie super-touristique à faire en voiture ou navette avec les points de vue majeurs (accessible à tout le monde, personnes âgées, handicapés...), et le reste du parc (90 %) complètement sauvage (backcountry) et où du coup on peut se balader tranquillement. Exemple à Zion : la partie vert clair représente la surface totale du parc, la ligne jaune ce qu'on fait en navette. Comme la majorité des gens ne s'éloignent pas de plus de 500 m de leur voiture (comme le dit Bill Bryson dans son bouquin que je viens de terminer "98 percent [...] venture no more than a couple of hundred feet from their metallic wombs"), on peutimaginer que dès qu'on sort de la route touristique c'est bien tranquille...

Bref, le roadtrip c'est bien parce qu'on voit plein de choses, c'est pas bien parce qu'on n'a pas trop le temps de les voir en détail, du coup ça donne envie de retourner une semaine dans chaque endroit !! En attendant, demain un nouveau parc, et on va pas s'en plaindre ;-)

2 Comments:

Anonymous Dolce said...

Pourquoi, mais pourquoi est ce que je ne suis pas allee a Antelope Canyon cette annee ??
(pour y aller l'an prochain ?)

5/9/07 11:12  
Blogger Carine said...

bah oui faut en garder un peu pour plus tard, toi t'es là bas pour quelque temps encore ;-)

10/9/07 04:12  

Post a Comment

<< Home